fbpx

Blog

Être à l’écoute? Qu’est-ce que ça veut dire en vrai?

En faisant des recherches sur les compétences du manager, ‘Nel a vu qu’un manager doit savoir communiquer. Comme il aime être précis, il a fait des recherches sur la communication et pour bien communiquer, il faut être à l’écoute. Il se pose donc la question de ce que veut réellement dire « être à l’écoute » des autres. Il était à l’écoute avec ses clients mais saura t-il l’être avec ses collaborateurs?
La capacité d’écoute constitue une qualité fondamentale pour un manager. Cela fait partie des principaux outils lui permettant de maîtriser la gestion de son équipe. Complexe et difficile à maîtriser, elle exige de la patience, de la tolérance et un excellent sens d’analyse et de synthèse. Il y a une grande différence entre entendre – le simple fait de recevoir une communication- et écouter, qui exige de mobiliser son esprit pour assimiler entièrement le message délivré. Ecouter demande de la concentration.

« Parler est un besoin. Ecouter est un art ». Goethe

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

‘Nel : « Alors, voilà ce que j’ai trouvé : »

Une personne capable d’écouter attentivement peut comprendre et saisir les données d’un problème ou la complexité d’une entreprise et des rapports humains qui s’y nouent. Il faut savoir écouter attentivement et avec empathie. L’empathie est une volonté profonde de comprendre, non d’approuver. Celui qui écoute est celui qui s’enrichit. Ecouter, c’est mobiliser son esprit, se concentrer pour véritablement assimiler ce que l’autre dit, en tirer les leçons, bonnes ou mauvaises. Mais écouter c’est accepter de laisser s’altérer sa capacité de jugement.
Savoir écouter c’est le socle d’une relation de confiance.
L’écoute est une qualité qui se cultive. Chacun de nous a la fâcheuse tendance à vouloir à tout prix convaincre son entourage de la pertinence de son raisonnement, et pourtant…Prendre le temps d’écouter et d’aller à la rencontre de l’autre permet d’instaurer une relation de confiance. Chercher à découvrir les aspirations et les besoins de son interlocuteur. Lorsque vous portez véritablement votre attention sur les autres, un lien se crée, qui les amène à vous faire davantage confiance et donc, inévitablement à partager avec vous.

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

‘Nel : « De ce que j’ai compris, pour écouter quelqu’un parler, il ne faut pas avoir de jugement ni de préjugés et se concentrer sur la personne. Je pense que je sais faire. Ensuite, voyons le reste. ».

Il est important de regarder la personne en même temps qu’on l’écoute. Observer les gestes, le langage corporel permet de vérifier si la personne est en harmonie ou non avec le contenu et le ton de son discours. Mais il faut aussi savoir mémoriser ce que votre interlocuteur pour ensuite reformuler avec vos propres mots. Ainsi vous vérifiez que vous avez bien compris le message que l’autre a voulu vous transmettre. 

‘Nel : « La reformulation, je sais faire. Je le faisais avec tous les clients que j’avais au téléphone ou en face-à-face. Comme ça on est sûr qu’on parle de la même chose. J’ai vu aussi qu’il y avait l’écoute active. C’est montrer un réel intérêt pour son interlocuteur, on lui donne le sentiment, justifié, que l’on s’intéresse à ce qu’il dit et que je l’ai compris. Je me souviens que quand un client était mécontent, le fait de reformuler avec empathie faisait redescendre l’agressivité du client au fil de la conversation. »

‘Nel : « Bon, donc je sais pratiquer l’écoute active. Ce que je sais faire avec mes clients, je sais le faire avec mes collaborateurs. J’y vois un peu plus clair et il va falloir que je m’entraine à écouter sans juger. Et si j’allais discuter avec les membres de mon équipe, histoire de les écouter un peu? ».

Crédit : Plateforme Vr

 

Astuce : Pour aller plus loin sur l’écoute et l’écoute active, je vous recommande un livre très bien de Jean Artaud que vous pouvez trouver aux éditions « Chroniques sociales » : « L’écoute – Attitudes et techniques ». A lire et relire. L’écoute est un besoin majeur pour les relations alors la prochaine fois que vous parlez avec une autre personne, écoutez-là bien, vous serez certainement étonnés comme elle peut être intéressante.

Tess, comment as-tu vécu ta prise de poste ?

Tess et ‘Nel se retrouvent à la cafétéria comme tous les matins maintenant depuis quelques semaines pour échanger et discuter tout en buvant un café. ‘Nel a fait ce qui lui avait été demandé, à savoir faire le bilan des compétences acquises et voir celles qu’il pouvait transposer tout de suite en tant que manager. Il s’est rendu compte que depuis sa prise de poste il a utilisé quelques compétences comme la communication mais pas comme il aurait fallu. Il veut donc savoir comment cela s’est passé pour Tess  à sa prise de poste.

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

‘Nel : « Bonjour Tess! Comment vas-tu ce matin? »
Tess: « Bonjour ‘Nel! Je vais bien merci. Et toi, comment vas-tu? »
‘Nel : « Je vais très bien et j’ai fait ce que tu m’as demandé. J’ai trouvé des compétences que je pourrais utiliser tout de suite mais avant d’en discuter avec toi, je voulais savoir comment tu avais vécu ta prise de poste? ».
Tess : « Je suis contente que tu aies pris le temps de te poser et de travailler sur tes compétences. C’est un travail qui n’est pas facile mais très intéressant à faire.
Ma prise de poste? J’étais paniquée, j’ai été stressée pendant plusieurs mois parce que je voulais bien faire tout de suite. Heureusement Tarek a été un merveilleux support. Son calme et sa voix apaisante ont été réconfortant pour moi. On y est allé petit à petit, comme je le fais avec toi. »

Crédit : Plateforme Vr

‘Nel : « Oui, un peu comme moi, sauf que Tarek ne s’est pas absenté 3 jours au moment où tu avais besoin de lui! ».
Tess : « Non effectivement, mais ce n’est pas de ma faute si le directeur m’envoie en formation après ta prise de poste! Et puis un manager ne doit pas être rancunier, sinon il risque d’être malheureux et de faire souffrir son équipe! ».
‘Nel:« Bon d’accord, je n’en parle plus! Concernant ce que tu m’as demandé, j’ai travaillé sur mes compétences et j’ai une question : la communication d’un technicien n’est pas utilisée de la même manière que pourrait le faire un manager, c’est ça? ».
Tess : « Pour moi c’est la même communication mais ce n’est pas la même posture. En tant que manager tu t’adresses à tes collaborateurs comme un supérieur hiérarchique. ».

Crédit : Pixabay

‘Nel : « D’accord, donc c’est la même chose mais comme ce n’est pas la même posture, la communication doit être différente. Bien mais comment communiquer comme un manager? Comment avoir une posture de manager? Comment faire en sorte que mon équipe me voit comme un manager et pas un pote, ce que j’étais quand j’étais technicien? ».
Tess : « Pour répondre à ta dernière question, ton équipe a été plus rapide que toi là-dessus et elle a bien conscience que tu es le manager et elle attend de toi que tu agisses comme un manager! Mais cela ne l’empêche pas de te voir aussi comme un pote, en dehors de l’entreprise.« .
‘Nel : « Oui je sais qu’elle attend que j’agisse comme un manager mais je ne savais pas qu’elle ne me voyait plus comme un collègues. ».
Tess : « Maintenant que tu sais ça, quelle va être ta prochaine action avec ton équipe? ».
‘Nel : « Je vais leur parler, m’excuser de mon comportement et travailler avec eux pour que je devienne un vrai manager! ».
Tess : « C’est une très bonne idée! T’excuser montre que tu te remets en question. Leur proposer de travailler avec eux montre que tu veux les impliquer dans ta progression et donc dans la progression de l’équipe, dont tu fais toujours partie mais en tant que manager cette fois! Tu me tiens au courant? ».
‘Nel : « Bien sûr! Merci beaucoup Tess! Tu es vraiment géniale! On a bien mérité de boire un café! ».

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : En réfléchissant sur ses compétences, ‘Nel a compris qu’il avait mal agi jusqu’à maintenant avec son équipe. Le fait qu’il en ait conscience montre qu’il s’est remis en question. Il veut s’excuser de son comportement auprès de son équipe et c’est une très bonne chose. Le manager est un être humain avant tout et, comme ses collaborateurs, il a ses qualités et ses défauts. Se remettre en question et s’excuser quand c’est nécessaire n’est pas signe de faiblesse, au contraire, c’est une qualité que tout manager devrait avoir. Cela permet de mettre les choses à plat et d’avancer vers de meilleures relations. Qui dit bonnes relations avec son équipe peut dire motivation et implication pour tout le monde (équipe et manager).

Transposer des compétences….comme si c’était facile!

Le dernier échange entre Tess et ‘Nel a fait réfléchir ‘Nel sur les compétences qu’il a acquises pendant ses années en tant que technicien. Compétences qu’il doit lister et voir quelles sont celles qu’il peut utiliser tout de suite en tant que manager. Comme il ne connaît pas toutes ses compétences ou qu’il ne sait pas mettre de nom dessus, ‘Nel a décidé de reprendre sa fiche de poste de technicien pour en avoir la liste. Ensuite, il a pris la fiche de poste du manager pour faire de même et comparer avec ses propres compétences…..

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

J’ai passé un temps fou à savoir quelles compétences j’avais en tant que technicien. Je ne pensais pas qu’il y en avait autant. N’empêche que le fait de savoir qu’on a autant de compétences professionnelles c’est rassurant. Au moins, pendant 10 ans, j’ai évolué et j’ai appris beaucoup de choses mais ça ne veut pas dire que je sais tout sur le métier de technicien SAV.

Après avoir regardé le compétences demandées pour un manager, j’avoue que je n’ai pas trouvé de compétences techniques comme je le pensais et surtout comme je le comprenais en tant qu’ancien technicien. Par exemple j’ai trouvé que le manager devait avoir 6 compétences clés : 

Crédit : Pixabay

  • La communication : elle représente 90% du temps dans la gestion de l’équipe. On peut dire que j’ai vraiment mal commencer à ce niveau là!
  • Le leadership : Il va falloir que je fasse plus de recherches sur le leadership.
  • La gestion d’équipe : coordonner les membres de l’équipe, maintenir un esprit d’équipe, résoudre des problèmes relationnels…je ne sais pas faire!
  • La négociation : alors là! je sais négocier avec un client par rapport à sa demande, mais avec une équipe, ce doit être autre chose!
  • L’organisation : euh…je sais l’organiser en tant que technicien mais comme manager, c’est autre chose.
  • La gestion des risques : anticiper et prévoir les problèmes techniques ou relationnels. Techniques, OK mais relationnels, c’est une autre histoire. Et concernant le relationnel, je ne peux pas me comporter maintenant avec eux comme quand j’étais technicien.

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

Bon, tout ça pour dire que ce n’est pas facile de transposer ses propres compétences sur un nouveau poste. Par exemple, communiquer avec ses clients ce n’est pas pareil que de communiquer avec son équipe. Les attentes ne sont pas les mêmes malgré le fait qu’au final les 2 doivent être satisfaits. Je verrai demain avec Tess comment elle a vécu la transition et ce qu’elle a mis en place pour y arriver. Je sais que je ne pourrai peut-être pas faire la même chose parce que je ne suis pas elle et son équipe n’est pas la mienne mais je devrai pouvoir m’adapter. C’est peut-être celle-ci la toute première compétence d’un manager : s’adapter!

 

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : Parfois des compétences peuvent se ressembler d’un poste à un autre. Mais ce n’est pas parce qu’une compétence se retrouve dans les 2 postes qu’elle est utilisée de la même manière. Cette fois-ci ‘Nel a raison de dire que de s’adresser à ses clients ce n’est pas la même chose que de s’adresser à son équipe ou aux membres de celle-ci. Les objectifs ne sont pas les mêmes pour chaque catégorie, même si le but final est la satisfaction du ou des interlocuteurs.
Mais voir comment il est possible d’utiliser ses compétences permet de réfléchir sur soi-même. Comment les mettre en place pour que l’équipe et le manager se sentent bien est un travail difficile mais très intéressant!

 

Tess! Sérieux! Ton questionnement me perturbe!

Tess a posé 3 questions à ‘Nel. Il a répondu aux 2 premières mais il devait réfléchir à la 3ème. Ce n’est pas facile de répondre à un questionnement qui nous met en face de nos responsabilités mais qui surtout nous fait réfléchir sur nous, nos propres envies ou notre propre vision des choses. On est plus dans le questionnement sur ce qui peut nous arriver, sur la conséquence de nos choix mais très peu sur nous. Qu’est-ce qui nous motive? Qu’est-ce que l’on veut réellement? Qu’est-ce qui nous ferait plaisir? Qu’est-ce que l’on peut faire pour être satisfait?

Crédit : Plateforme Vr

Tess : « Bonjour ‘Nel! Comment vas tu aujourd’hui? ».
‘Nel : « Bonjour Tess! Je vais très bien! Et toi comment vas-tu? Je suppose qu’on continue la conversation qu’on a commencé hier? ».
Tess : « Je vais très bien aussi, merci. Oui, nous allons continuer la conversation d’hier. Est-ce que tu as la réponse à la 3ème question? ».
‘Nel : « Euh….Avant de te donner ma réponse, j’ai fait des recherches sur la définition du manager et je n’ai pas trouvé une définition mais plusieurs! Pas facile de s’y retrouver. »
Tess : « L’essentiel est que tu aies ta propre définition du manager. Le plus important est que tu saches ce que, toi, tu veux apporter à ton équipe en tant que manager. A partir du moment où tu sais ce que tu veux et surtout comment tu veux l’être, alors tu pourras définir des objectifs et des plans d’actions pour y arriver. ».

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

‘Nel : « Donc ce qui est important pour moi c’est de savoir comment je me vois comme manager pour mettre les actions en place pour y arriver, c’est ça? ».
Tess : « C’est exactement ça! Donc qu’est-ce que tu veux apporter à ton équipe en tant que manager? ».
‘Nel : « J’aimerai leur apporter de la sérénité, du bien-être, de la motivation. J’aimerai qu’ils soient bien, qu’il y ait une bonne dynamique, que chaque membre de l’équipe soit satisfait de son travail à la fin de la journée. Et que tout cela se fasse dans la joie et la bonne humeur! Mais est-ce que j’en suis capable, je ne sais pas. J’ai l’impression que c’est une utopie et que je rêve les yeux ouverts! ».
Tess : « Arrête d’être négatif, d’un coup! Tu gâches tout. Pourquoi est-ce que tu doutes autant de tes capacités? Quand tu étais technicien tu étais bien l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur. Alors pourquoi tout remettre en cause comme ça? ».

Crédit : Pixabay

‘Nel : « Parce que je ne suis pas manager et que je n’ai pas été formé pour ce poste-là! ».
Tess : « Et parce que tu crois que tes compétences de technicien tu ne peux pas les transposer? Tu as toujours ces compétences, tu n’as pas changé en tant que personne! Ce qui a changé c’est ton poste, mais pas toi! Donc arrête de douter de toi et voyons comment tu peux te servir de tes compétences dans ton nouveau poste! ».
‘Nel : « Pourquoi est-ce qu’avec toi ça semble plus facile? ».
Tess : « Peut-être parce que je sais ce que tu vis! Donc pour la prochaine fois, tu me fais la liste des tes compétences et de celles que tu peux utiliser immédiatement en tant que manager, d’accord? ».
‘Nel : « D’accord, je te fais ça. Je sens que je vais apprendre plein de choses avec toi! Merci. Bon! Café? ».
Tess : « Oui, avec plaisir! ».

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : Ce n’est pas parce qu’on change de poste que nous changeons tout de suite. Nous avons acquis des compétences avant de changer de poste. Il est donc intéressant de faire un bilan de ces compétences et de voir comment les transposer et les utiliser tout de suite dans le nouveau poste. C’est simple à dire mais moins facile à faire. Pour cela vous pouvez vous faire accompagner pour votre bilan de compétences. Mais avant cela vous pouvez reprendre la fiche de votre ancien poste pour avoir une première liste des compétences acquises. Ensuite vous pouvez les comparer avec celles demandées et décrites dans la fiche de votre nouveau poste. Ainsi vous savez sur quelles compétences travailler pour être en adéquation avec le poste. Une dernière chose, que l’on oublie très souvent, vous n’êtes pas seul.e et surtout ne restez pas seul.e! Il n’est pas interdit de demander de l’aide.

Tess! tu es ma bouée de sauvetage!

‘Nel et Tess ont échangé longuement sur les actions à mettre en place pendant les 2 prochains mois. Tess est organisée et rigoureuse et ‘Nel panique un peu en voyant tout ce que fait un manager. il ne pensait pas que c’était aussi difficile, car, pour lui, un manager ne faisait pas grand chose de ses journée à part remplir les cellules d’un tableur. Il est évident qu’il a beaucoup à apprendre et il est content que Tess soit là! Il est prêt pour sa 1ère leçon. Il a la ferme intention de devenir un manager bienveillant, comme l’était Tarek.

Crédit : Plateforme Vr

Tess : « Pour commencer, j’aimerai bien que tu répondes à ces 3 questions : qu’est-ce qu’un manager pour toi? Qu’apporte t-il à l’équipe, ses collègues et l’entreprise? Et toi, comment te vois-tu en tant que manager? Alors, avant de répondre, oublie un instant ces derniers jours. »
‘Nel : « Tu as de ces questions toi? Tu veux que je te réponde, là tout de suite sans même réfléchir?! ».
Tess : « Alors tu réfléchis un minimum pour les 2 premières questions et pour la dernière tu me donnes une réponse demain ou après-demain. Tes réponses sont importantes car elles vont me permettre de savoir où tu en es et quelle est ta vision du poste. ».
‘Nel : « Un manager c’est une personne qui amène les membres d’une équipe à travailler ensemble pour atteindre des objectifs. Ces objectifs leur permettant de garder leur boulot et par la même occasion le poste de leur manager…… ».

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

Après quelques secondes de réflexion….
‘Nel : « ….Il doit aussi maintenir un bon climat social dans son équipe pour éviter qu’il y ait trop d’absentéisme. J’ai bon jusque là? ».
Tess : « Je ne répondrai pas à ta question. Je veux avoir ta vision. et qu’est-ce qu’il apporte à son équipe, ses collègues et à l’entreprise? ».
‘Nel : « Ben à son équipe il apporte les objectifs et les directives pour les atteindre, à ses collègues, il apporte de l’aide et à l’entreprise, la rentabilité et la pérennité des postes.
Je sais que j’avais dit que j’étais prêt, mais là ça me prend carrément la tête! ».
Tess : « Je comprends tout à fait ‘Nel mais on est obligé d’en passer par là. Je ne peux pas t’aider à devenir manager si on ne parle pas de la même chose. Tu as ta vision et j’ai la mienne. Je ne cherche pas à te faire adhérer à la mienne mais de connaître ta définition me permet de savoir où on va commencer. ».

Crédit : Pixabay

‘Nel : « Je vois qu’à ta tête je dois être à côté de la plaque, c’est ça? ».
Tess : « Tu as ta définition et j’ai la mienne. Elles sont différentes, c’est tout. Comme je te l’ai dit, je ne vais pas te faire adhérer à la mienne, je vais t’aider à te sentir mieux dans ton poste. Donc pour la 3ème question, tu me donneras la réponse lorsque tu auras réfléchi. Est-ce que tu aimes lire? ».
‘Nel : « Euh…ça dépend quoi. ».
Tess : « J’aimerai te faire lire quelque chose de très marrant mais de très vrai aussi. il y a des conseils et des astuces pour être un manager bienveillant qui pourraient t’aider. Alors attention, je ne dis pas que tu es ce genre de manager car celui-ci c’est un cas extrême. Je pense tu vas aimer le lire. Ce n’est pas la peine de l’acheter, je te prêterai celui que j’ai. Mais si tu veux tu peux le trouver sur Internet sur le site de Gaël Chatelain. C’est « Mon boss est nul mais je le soigne!« . Mais avant de le lire, tu devras répondre à la 3ème question : comment tu te vois en tant que manager? Ce n’est pas tout, mais il faut travailler. Si tu as besoin, je suis là, n’hésite pas! ».
‘Nel : « OK, c’est noté et pour le livre et pour ton aide. Merci pour cette discussion. Tes questions m’ont fait comprendre que je ne m’en posais pas assez ou en tout cas pas les bonnes. Vraiment, merci! ».

Les questions de Tess n’ont pas laissé ‘Nel indifférent. Il n’arrêtait pas d’y penser. C’est vrai et ça parait du bon sens : quand on parle de quelque chose avec quelqu’un, chacun à sa définition et sa vision. Mais alors se pose une question : est-on sûr de parler de la même chose?

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : lorsque l’on parle avec une personne, nous avons toutes et tous notre propre vision et notre propre définition. Si j’ai demandé à ‘Nel ce qu’était un manager pour lui, c’était pour connaître sa vision. Cela me permet de situer sa vision par rapport à la mienne. Ensuite, soit je me cale sur la sienne, soit j’essaie de l’amener à comprendre la mienne. Bien sûr, il ne faut rien imposer et y aller avec douceur et patience. Une fois que la personne a une vision de la chose autre que celle de départ et qu’elle a accepté cette vision, alors seulement on peut commencer à travailler dessus. Le livre dont j’ai parlé est vraiment intéressant et pour toutes celles et tous ceux qui voudraient le lire, cliquez sur le lien.

Tess est de retour….Quel soulagement de la retrouver!

C’est fini! ‘Nel n’est plus tout seul. Tess est revenue de formation et c’est un grand soulagement pour ‘Nel. C’est une très belle journée pou lui qui va commencer même s’il sait qu’elle ne va pas cautionner tout ce qu’il a fait. Mais pour ‘Nel c’est vraiment un soulagement pour lui de ne plus se sentir seul à la barre. Il a réellement envie de collaborer avec Tess car il est convaincu qu’elle peut lui apporter beaucoup, contrairement au directeur.

Crédit : Emeline graphisme

A la cafétéria……

‘Nel: « Bonjour Tess! Tu ne peux pas savoir comme je suis content de te voir! C’est un vrai soulagement parce que j’ai vécu un enfer de 3 jours. J’aimerai en discuter avec toi, si tu veux bien? »
Tess : « Mais bien sûr ‘Nel! Moi aussi je suis contente d’être de retour et de te voir. Je n’ai pas arrêté de penser à toi. Alors, raconte-moi comment tu as vécu ces 3 jours? »
‘Nel : « Globalement très mal. Je me suis senti perdu. J’ai renvoyé chier un de mes collaborateurs et j’ai été convoqué dans le bureau du directeur comme un mauvais élève. Il me donne 2 mois pour faire mes preuves mais je ne sais pas ce qu’il va m’arriver après ces 2 mois si je ne suis pas capable d’être un manager digne de ce nom! ».

Crédit : Plateforme Vr

Tess : « Bon, rassure-toi. Je suis là maintenant et je vais t’aider dans tes tâches. Nous avons 2 mois pour faire de toi un manager junior à l’aise dans sa fonction. Pour cela tu vas me faire la liste de toutes les tâches où tu ne te sens pas à l’aise. Je ne te donnerai pas la solution mais plutôt des pistes pour que tu t’améliores et que tu te sentes bien. C’est le plus important. J’ai mis plusieurs mois avant de prendre pleinement conscience de mes fonctions grâce à Tarek. Tu sais que tu peux compter sur moi en revanche, pas de cachoteries, pas de mensonges. Il faut que tu sois sincère et honnête avec moi. Je ne te juges pas et je ne critiquerai pas tes choix. Mais j’attends de ta part une implication et de l’engagement. Est-ce que tu es prêt? »
‘Nel : « Ecoute, Tess, j’ai vécu 3 jours vraiment horribles et je ne veux plus vivre ce genre de situation. Je me suis emporté alors que ça ne me ressemble pas. J’ai été vulgaire alors que d’habitude je me retiens. J’ai l’impression de ne plus être moi! alors, oui, je suis prêt! »

Crédit : Pixabay

‘Nel : « Assez parlé de moi, comment s’est passée ta formation? ».
Tess : « Ma formation s’est très bien passée, c’était franchement génial. C’était une formation en inter entreprises et c’est vraiment intéressant de rencontrer d’autres managers qui sont dans d’autres secteurs d’activités. On échange sur les bonnes pratiques, on partage les difficultés que l’on a pu rencontrer. C’est une formation qui te ferait du bien. Tu devrais la demander au directeur mais avant ça, il faut que tu démontres que tu es capable de t’améliorer et que tu fais des efforts pour ça. »
‘Nel : « C’est une idée de demander au directeur, mais je pense que ce n’est effectivement pas le moment. Je veux changer et me sentir mieux donc tu peux compter sur moi! ».

‘Nel venait de se rendre compte qu’il n’était pas passé loin de la catastrophe et que sa situation aurait pu être pire. Il a bien l’intention de faire le maximum pour changer et surtout se sentir mieux et plus à l’aise car les 15 derniers jours ont été vraiment difficiles.

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : Ce n’est pas facile de se retrouver tout seul lorsqu’on change de poste. Se poser des questions, c’est bien mais les ruminer c’est vraiment néfaste tant pour la personne que pour ses relations avec les autres. Une bonne solution est de trouver une personne qui pourra au mieux vous donner des conseils ou vous apporter une autre vision mais au minimum, vous écouter. Partager son ressenti, exprimer ses émotions c’est important. Une émotion réfrénée et retenue c’est une bombe à retardement. Cela peut engendrer un empilement d’émotions et c’est comme ça qu’on perd pieds. On peut « péter les plombs » ou finir par un burn-out.
Donc, pour éviter cela, il ne faut pas hésiter à se confier à quelqu’un de confiance ou à un professionnel. Quelque soit la solution choisie, il ne faut pas garder ses émotions, il faut les traverser pour pouvoir passer à autre chose.

 

Vous croyez sincèrement que c’est facile?

Entretien formel ou informel?

‘Nel n’était pas dans son état normal hier. C’est le 3ème jour qu’il est tout seul à gérer les 2 équipes. Enfin, à gérer….C’est un bien grand mot car il ne semble plus rien gérer du tout. Même ses relations avec ses anciens collègues se sont détériorées, à tel point que ces derniers ont envoyé un émissaire pour en parler au directeur. ‘Nel a donc été convoqué dans le bureau de ce dernier et ils se sont expliqués. ‘Nel s’était juré de dire ce qu’il pensait au directeur. Voyons comment cela s’est passé…..

 

Crédit : Emeline graphisme

Depuis 5 ans que je suis dans cette entreprise, je n’ai jamais failli à ma mission. J’avais des clients contents, j’aimais mon métier, je faisais les choses avec envie, j’adorais avoir des pannes complexes….C’était vraiment bien avant! Et aujourd’hui? Monsieur le directeur me choisit comme manager! Ah la belle affaire! Superbe promotion! Certainement que d’autres auraient voulu prendre la place de Tarek. Mais non, c’est moi qui l’ai eu cette place! Quel honneur!

Pourquoi moi? Pourquoi il en a décidé ainsi? Parce que je suis un bon technicien, parce que je connais mon métier et parce que je sais comment ça se passe dans un SAV! Voilà les raisons qui l’ont poussé à me choisir comme manager! Parce qu’il croit que quand on est bon dans un domaine, on peut gérer une équipe experte dans ce domaine? Il est complètement à l’ouest!

Crédit : Pixabay

Je ne suis pas manager, je suis un technicien! C’est ce que j’aurais dû lui répondre! Mais au lieu de ça, je me suis senti comme un enfant se faisant réprimander par son père! Sans déconner! Moi, avec mon caractère de merde, je n’ai même pas été capable de lui répondre! J’ai toujours su répondre du tac au tac et là, que dalle! Nada! Je n’ai même pas pu lui parler de la fois où je suis venu lui demander de l’aide et où il m’a jeter de son bureau! Ce n’est pas possible! Mais qu’est-ce qu’il m’arrive? Ce n’est pas moi!

Mais comment me sortir de cette situation? J’ai trop de questions et je n’ai pas de réponses. Et Tess qui n’est pas là! Elle doit bien s’amuser en formation. Ah, je n’ai même pas été capable de lui demander de m’y envoyer. Je ne suis qu’un gros con! Je me déçois! Je me suis laissé dépasser par les évènements et maintenant je ne contrôle plus rien!

Crédit : Pixabay

Je dois me reprendre qu’il a dit! C’est facile pour lui! Je ne sais pas comment faire. J’ai 2 mois pour faire mes preuves! Qu’est-ce que ça veut dire « 2 mois pour faire mes preuves »? Sinon quoi? Je retrouve mon poste? Je suis viré? Si je retrouve mon poste, ça n’aura été qu’un mauvais moment. Par contre, si je suis viré….Non, il ne ferait quand même pas ça! Quoi que….il en est capable!

Bon! Allez! J’arrête de me poser trop de questions, de toute façon, personne ne peut me donner de réponses. Il veut que je me reprenne? C’est ce que je vais faire! Je vais me trouver des alliés. Il faut que je réunisse mon équipe et que je partage mon ressenti avec eux. Je vais d’abord m’excuser auprès de celui que j’ai envoyé chier hier après, je réunis mon équipe..Elle pourra peut-être m’aider. Après tout, nous sommes de la même équipe!

‘Nel se pose beaucoup de questions et comme il le dit, il n’a pas de réponses…..pour l’instant. Il ne faut pas rester seul dans ce genre de situation. Tess n’est pas là et les seules personnes vers qui il pouvait se tourner étaient bien les membres de son équipe.

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : Lorsque la situation ne permet pas de se référer à son supérieur ou à un pair, le mieux est de partager avec son équipe. En tant que manager, vous n’avez pas la science infuse. Partager ses interrogations avec son équipe peut être une bonne chose. Bien sûr, cela dépend de beaucoup de choses mais le plus important c’est la manière dont on s’y prend pour le faire. Être sincère, authentique et surtout honnête avec les autres permet d’échanger dans de bonnes conditions. Pour cela, il ne faut pas avoir peur de dire qu’on ne sait pas faire, ne pas avoir peur de demander le soutien de son équipe et comment elle envisage la chose. Ne pas avoir peur des critiques tant qu’elles sont constructives. Ce n’est vraiment pas facile d’être manager surtout quand on n’y a pas été préparé. Mais dites-vous qu’il y a toujours une solution.

Ah, je suis manager maintenant? OK, j’accepte la mission!

Hier, ‘Nel se posait beaucoup de questions et il a fini par rentrer chez lui. Il est parti….sans prévenir ni son équipe, ni celle de Tess, ni son supérieur. C’est un abandon de poste s’il ne revient pas travailler aujourd’hui. Personne n’a eu de ses nouvelles le reste de la journée. Il ne répondait pas au téléphone ni aux messages….. Sera t-il présent?

Crédit : Emeline graphisme

Ah il m’a nommé manager ce gros con? OK, j’accepte la mission. Par contre, si je fais des erreurs, il n’a pas intérêt à me faire un quelconque reproche parce que là je le découpe, je le broie, je le déchiquette, je le désosse, j’en fais de la chair à pâté!

Je vais aller prendre un café comme tous les matins, ça me fera du bien un bon café bien fort et vue l’heure, il n’y aura personne, c’est très bien parce qu’aujourd’hui je n’ai pas envie de parler alors qu’on ne vienne pas me faire chier!

Après avoir bu 3 ou 4 cafés, ‘Nel a décidé de prendre pleinement possession de sa fonction. Il n’a pas décoléré depuis la veille……et il n’a pas beaucoup dormi non plu!

‘Nel arrive à son poste et à peine est-il assis qu’un de ses collaborateurs vient lui poser une question.

Le collaborateur : « Salut ‘Nel! On ne t’a pas vu hier, on était inquiet, ca va? »
‘Nel : « Mais qu’est-ce que ça peut vous faire où j’étais? Qu’est-ce que tu veux? Et dépêche parce que là je ne suis pas disponible! »
Le collaborateur : « Eh, mais qu’est-ce qu’il t’arrive? Calme-toi! Je ne t’ai rien fait que je sache! Tu sais que tu peux me dire quand quelque chose ne va pas. Ce n’est pas parce que tu es manager maintenant que ça change notre relation. Enfin, j’espère! »
‘Nel : « Ben si, justement, ça change tout. Je ne suis plus votre pote, je suis votre manager. Alors s’il n’y a pas une urgence, tu retournes à tes machines et tu ne me fais pas chier! »
Le collaborateur :« Je savais que tu avais un sale caractère mais là tu deviens vraiment insupportable, pour rester poli. Je n’y suis pour rien dans le fait que tu sois manager. Alors ce n’est pas en faisant ton ours que tu te feras accepter en tant que manager! Tu as changé! Mais pas en bien! C’est vraiment dommage! ».
‘Nel : « Dégage! Et dis aux autres que ce n’est pas la peine de venir pleurer aujourd’hui, je ne suis pas d’humeur! ».

Crédit : Pixabay

Qu’est-ce qu’ils ont en ce moment? ils le font exprès? ils se sont donner le mot, ce n’est pas possible? J’ai du travail et là je vais m’attaquer à un putain de logiciel que je ne sais pas utiliser et déjà je sens que ça va m’énerver!

‘Nel ne sait pas utiliser un tableur et n’en n’a jamais eu l’utilité jusqu’à aujourd’hui. C’est un pur technicien, il peut souder, dessouder n’importe quel composant sur n’importe quel circuit imprimé, il peut trouver une panne et réparer une panne complexe……mais point de vue utilisation des logiciels de bureautique, c’est une autre affaire. Il a donc décidé de suivre les tutoriaux sur le tableur et les tableaux de bord.

 

Nous allons laisser ‘Nel se concentrer sur la création de son tableau de bord, ne pas le déranger……..

Astuce : l’inconnu fait toujours peur, mais tout dépend de son état d’esprit au moment d’avancer. ‘Nel n’a pas pris le temps de demander à son équipe si quelqu’un maîtrisait ou connaissait au moins les outils bureautiques. Créer un tableau de bord demande des connaissances qu’il n’a pas. A ne pas demander d’aide il risque d’être encore plus de mauvaise humeur. Ne pas hésiter à demander de l’aide, ce n’est pas une honte de ne pas savoir faire. Au contraire, en tant que manager, demander de l’aide à un collaborateur est un moyen de reconnaître ses compétences dans le domaine.

Sérieusement, j’en ai marre de cette situation!!!

Cela fait 15 jours que ‘Nel est manager. 15 jours qu’il stresse, qu’il n’est pas bien et qu’il ne se sent pas à sa place. Être manager n’est pas facile surtout lorsqu’on n’a pas été préparé, qu’on n’a pas eu de formation et c’est encore pire quand on nous annonce la prise de poste le vendredi pour le lundi. ‘Nel a donc décidé de reprendre les choses en main et de ne plus subir. Comment va t-il s’y prendre?

Crédit : Emeline graphisme

Bon, où est-ce que j’en suis? Franchement? Je n’en sais strictement rien! J’ai l’impression d’être dans un trou noir et de me faire happer par quelque chose que je ne connais pas. J’étais très bien comme technicien! Qu’est-ce qu’il est venu me faire chier, ce gros con! En plus je lui demande de l’aide et il m’envoit chier! Si je ne me retenais pas je le défoncerais! Ce n’est qu’un connard, il s’en fout de ce qu’on peut subir! Le travail est fait et peu importe comment!

Je n’y connais rien en management! Je n’ai pas eu de formation! On ne m’a pas préparé à ça! Tess n’est pas là! Je pourrais aller voir les managers dans le magasin mais ce sont tous des gros cons! Ils se prennent la tête entre eux, c’est la compétition! Je suis content d’être au SAV…..enfin, j’étais content d’être au SAV.

Crédit : Pixabay

Je ne dors plus, je ne sais plus où j’en suis. J’ai l’impression de ne plus être moi. Est-ce que j’ai changé? Je n’en sais rien? Mais qu’est-ce que j’ai fait pour me retrouver là? J’ai toujours fait mon boulot correctement, je me suis donné à fond, je suis devenu un expert en technique, je gérais, j’adorais mon boulot, je venais ici tous les jours avec le sourire. Mes clients étaient contents. On s’amusait bien avec l’équipe. Pourquoi moi? Quelle connerie est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça? J’en ai marre! Vraiment marre! Je suis fatigué! Je n’arrive plus à réfléchir! Je ne me sens plus moi!
Ah! Si j’avais des supers pouvoirs! Tout serait plus simple!

Et mes anciens collègues? Comment est-ce que je dois me comporter avec eux. La plupart sont des potes! On faisait des sorties ensembles. Est-ce que je dois continuer? Est-ce que je dois être une autre personne? Où commence la hiérarchie? Où s’arrête t-elle? Comment faire la part des choses et ne pas laisser l’intime prendre sa part dans le travail? Comment se comporter avec quelqu’un qu’on n’apprécie pas? Comment se comporter avec quelqu’un avec qui on a plus d’affinités qu’avec d’autres? J’ai entendu parlé d’impartialité? Qu’est-ce que c’est? Comment on fait? 

Tess dit qu’il ne faut pas se poser trop de questions. Facile à dire! Comment faire? Que faire? Qui suis-je pour les autres? Qui suis-je? Comment me sortir de cette merde?

Je suis fatigué! Tellement fatigué. Je n’en peux plus! J’en ai marre! Marre! Merde, merde et merde! allez, je rentre chez moi! Rien à foutre des conséquences! Je les emmerde TOUS! Salut!

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : A se poser trop de questions on s’enfonce dans une spirale vicieuse qui nous détruit petit à petit. Il est nécessaire parfois de se poser, de réfléchir, de noter les questions que l’on a et d’en parler à quelqu’un en qui vous avez confiance et avec qui vous vous sentez bien. qui ne vous jugera pas.
Ecouter ses questions, en poser d’autres qui apportent une autre vision. Ne pas être condescendant mais faire preuve d’empathie. On ne peut pas se mettre à la place des autres. On ne peut pas leur apporter de solutions car elles se trouvent en eux. Mais on peut être présent, simplement, en écoutant sans juger. réconforter sans infantiliser. Dans ce genre de situation, on ne peut pas se substituer aux professionnels (Thérapeutes, médecins….) mais on peut réconforter la personne. N’obligez pas une personne à vous parler, dites-lui simplement que vous êtes là si elle veut parler. Laissez faire le temps mais si vous remarquez que la personne va de plus en plus mal, il faut absolument en parler à votre hiérarchie, au CHSCT, à la médecine du travail ou à l’infirmière, si vous en avez une dans votre entreprise.

Mention spéciale à Emeline Graphisme pour son aide précieuse et ses bonnes idées dans la constitution de l’histoire d’aujourd’hui.

Mais qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça?!

Mardi matin, ‘Nel commence sa journée par son rituel habituel : le café! Content de commencer sa journée et cela grâce à Tess qui l’a bien briefé la veille. Donc ce matin, il va aller dire bonjour à l’équipe de Tess pour s’assurer que tout se passe bien et qu’ils savent ce qu’ils doivent faire.

Bon! allez! Tess a été vraiment très gentille avec moi hier et je ne veux pas la décevoir. Faut que tout se passe bien pendant 3 jours rien que pour lui montrer qu’elle peut avoir confiance en moi. Bon, elle m’a dit qu’elle disait bonjour à chaque membre de son équipe……mais je ne vais peut-être pas le faire quand même? Je ne suis pas Tess et je pense qu’ils comprendront. Faut que j’arrête de me poser trop de questions. Je vais leur dire bonjour, simple, non?

‘Nel : « Bonjour tout le monde, ça gaze ce matin? »
L’équipe de Tess : « Bonjour ‘Nel! Au poil, et toi? »
‘Nel : « ça va pas trop mal. Si vous avez besoin de quelque chose, je ne suis pas là! »
L’équipe de Tess : « Ah ah ah, quel humour! C’est cool, le fait de passer manager ne t’a pas changé, finalement! »
Nel : « Ah bon? vous trouvez? parce que j’ai l’impression de ne pas être le même! »
L’équipe de Tess : « Ben pour nous, tu es le même et c’est très bien comme ça, il ne faut pas que tu changes! Reste comme tu es, simple, sans te prendre la tête et avec ton humour! »
‘Nel : « Vous ne pouvez pas savoir comme vous me faites plaisir! Bon, bonne journée et encore merci! »

Tess a une équipe vraiment géniale! J’aimerai que la mienne soit comme la sienne! Mais j’ai du boulot pour y arriver! Aujourd’hui je vais répondre à leurs demandes de la semaine dernière….tableau de bord, congés, aménagements…..

‘Nel : « Bonjour tout le monde, comment allez-vous ce matin? »
L’équipe de ‘Nel : « Tout va bien, on a du boulot pour la journée, et toi? »
‘Nel : « Aujourd’hui je m’occupe de vos différentes demandes : tableau de bord, congés, aménagement…alors moins vous me dérangerez, plus vite vous aurez ce que vous avez demandés! »
L’équipe de ‘Nel : « Mouais, on te laisse tranquille pour aujourd’hui! ».

Bon alors, voyons voir….un tableau de bord….euh….et une fois que j’ai ouvert le logiciel, je fais quoi? Parce que c’est bien mais je mets quoi dan les cellules? Où est-ce que je peux trouver les données? Tess n’est pas là! Ben je vais aller voir l’autre dans son bureau, je suis sûr qu’il va m’aider avec plaisir, lui qui m’a balancer manager!

‘Nel : « Bonjour Chef, j’aurai besoin de votre aide! »
Le Boss : « Euh…je n’ai pas le temps ‘Nel Débrouillez-vous! »
Nel : « Vous savez faire un tableau de bord? »
Le Boss : « Je n’ai pas le temps! Débrouillez-vous! Vous n’avez qu’à regarder l’aide du logiciel! Ouste! »
‘Nel : « Merci pour votre aide, chef! »

‘Nel claqua la porte en bougonnant!

Je vais me le faire! Sérieusement, je vais me le faire! Quel con!
Il me balance manager comme ça du jour au lendemain et c’est à moi de me débrouiller! Eh bien soit! Je vais me démerder mais il va me le payer!

Bon! passons aux congés, ce sera peut-être plus facile!…….
ça y est, c’est réglé! Congés acceptés, en tout cas par moi! Reste pus que l’aval de l’autre naze!
Ensuite….la demande de fauteuil….euh, va falloir que j’aille voir l’infirmière pour savoir comment traiter ce genre de demande. On verra ça jeudi puisqu’elle n’est là que ce jour-là!
Enfin, la demande d’aménagement d’horaire….euh, ben je verrai ça jeudi avec l’infirmière en même temps que la demande pour le fauteuil!

Bon ben voilà! Total des demandes traitées : 1! Le temps qu’on peut perdre dans c’te boîte! Comment est-ce qu’on peut travailler correctement quand on n’a pas ce qu’il faut pour! T’es balancer responsable, sans aucune formation, sans être prévenu! Comme s’il n’avait pas pu anticiper le départ de Tarek!

Pour le tableau de bord, je vais aller voir celui qui me l’a demandé pour savoir exactement ce qu’il veut parce que c’est bien beau de demander un tableau mais si je lui ramène un Monet, il ne va certainement pas apprécier!

Astuce : quand on a plusieurs demandes, il est intéressant de traiter les plus rapides à faire quand il n’y en a pas d’urgentes. Quand une demande n’est pas précise ou pas assez claire, le mieux est de toujours demander des informations complémentaires. Il vaut mieux prendre le temps de poser des questions que de faire quelque chose qui ne convient pas. Utilisons notre énergie correctement.

Scroll Up