fbpx

Tess! Sérieux! Ton questionnement me perturbe!

Tess! Sérieux! Ton questionnement me perturbe!

Tess a posé 3 questions à ‘Nel. Il a répondu aux 2 premières mais il devait réfléchir à la 3ème. Ce n’est pas facile de répondre à un questionnement qui nous met en face de nos responsabilités mais qui surtout nous fait réfléchir sur nous, nos propres envies ou notre propre vision des choses. On est plus dans le questionnement sur ce qui peut nous arriver, sur la conséquence de nos choix mais très peu sur nous. Qu’est-ce qui nous motive? Qu’est-ce que l’on veut réellement? Qu’est-ce qui nous ferait plaisir? Qu’est-ce que l’on peut faire pour être satisfait?

Crédit : Plateforme Vr

Tess : « Bonjour ‘Nel! Comment vas tu aujourd’hui? ».
‘Nel : « Bonjour Tess! Je vais très bien! Et toi comment vas-tu? Je suppose qu’on continue la conversation qu’on a commencé hier? ».
Tess : « Je vais très bien aussi, merci. Oui, nous allons continuer la conversation d’hier. Est-ce que tu as la réponse à la 3ème question? ».
‘Nel : « Euh….Avant de te donner ma réponse, j’ai fait des recherches sur la définition du manager et je n’ai pas trouvé une définition mais plusieurs! Pas facile de s’y retrouver. »
Tess : « L’essentiel est que tu aies ta propre définition du manager. Le plus important est que tu saches ce que, toi, tu veux apporter à ton équipe en tant que manager. A partir du moment où tu sais ce que tu veux et surtout comment tu veux l’être, alors tu pourras définir des objectifs et des plans d’actions pour y arriver. ».

Crédit : www.emeline-graphisme.fr

‘Nel : « Donc ce qui est important pour moi c’est de savoir comment je me vois comme manager pour mettre les actions en place pour y arriver, c’est ça? ».
Tess : « C’est exactement ça! Donc qu’est-ce que tu veux apporter à ton équipe en tant que manager? ».
‘Nel : « J’aimerai leur apporter de la sérénité, du bien-être, de la motivation. J’aimerai qu’ils soient bien, qu’il y ait une bonne dynamique, que chaque membre de l’équipe soit satisfait de son travail à la fin de la journée. Et que tout cela se fasse dans la joie et la bonne humeur! Mais est-ce que j’en suis capable, je ne sais pas. J’ai l’impression que c’est une utopie et que je rêve les yeux ouverts! ».
Tess : « Arrête d’être négatif, d’un coup! Tu gâches tout. Pourquoi est-ce que tu doutes autant de tes capacités? Quand tu étais technicien tu étais bien l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur. Alors pourquoi tout remettre en cause comme ça? ».

Crédit : Pixabay

‘Nel : « Parce que je ne suis pas manager et que je n’ai pas été formé pour ce poste-là! ».
Tess : « Et parce que tu crois que tes compétences de technicien tu ne peux pas les transposer? Tu as toujours ces compétences, tu n’as pas changé en tant que personne! Ce qui a changé c’est ton poste, mais pas toi! Donc arrête de douter de toi et voyons comment tu peux te servir de tes compétences dans ton nouveau poste! ».
‘Nel : « Pourquoi est-ce qu’avec toi ça semble plus facile? ».
Tess : « Peut-être parce que je sais ce que tu vis! Donc pour la prochaine fois, tu me fais la liste des tes compétences et de celles que tu peux utiliser immédiatement en tant que manager, d’accord? ».
‘Nel : « D’accord, je te fais ça. Je sens que je vais apprendre plein de choses avec toi! Merci. Bon! Café? ».
Tess : « Oui, avec plaisir! ».

Crédit : Plateforme Vr

Astuce : Ce n’est pas parce qu’on change de poste que nous changeons tout de suite. Nous avons acquis des compétences avant de changer de poste. Il est donc intéressant de faire un bilan de ces compétences et de voir comment les transposer et les utiliser tout de suite dans le nouveau poste. C’est simple à dire mais moins facile à faire. Pour cela vous pouvez vous faire accompagner pour votre bilan de compétences. Mais avant cela vous pouvez reprendre la fiche de votre ancien poste pour avoir une première liste des compétences acquises. Ensuite vous pouvez les comparer avec celles demandées et décrites dans la fiche de votre nouveau poste. Ainsi vous savez sur quelles compétences travailler pour être en adéquation avec le poste. Une dernière chose, que l’on oublie très souvent, vous n’êtes pas seul.e et surtout ne restez pas seul.e! Il n’est pas interdit de demander de l’aide.

Scroll Up
%d blogueurs aiment cette page :